• Omar رضي الله عنه a-t-il enterré sa fille vivante dans la période antéislamique ? -

    Question : Omar رضي الله عنه a-t-il enterré sa petite fille vivante ?

    La réponse est : non.

    Voici une réfutation à tous ceux qui prétendent le contraire, comme nous pouvons l’entendre lors de certains sermons, prêches et assises.

    Voici ce qui est répandu à ce sujet : Omar رضي الله عنه était assis en compagnie de certains compagnons. Il s’est mis un peu à rire puis à pleurer. Les personnes présentes lui ont demandé la raison de cela. Il répondit : « dans la période antéislamique nous fabriquions des statues avec de la patte de datte afin de les adorer, puis nous les mangions. Et ceci est la cause de mon rire. Quant à mes pleurs, j’avais une fille que je m’apprêtais à enterrer vivante. Je l’ai emmené avec moi puis j’ai creusé un trou. Elle s’est mise à nettoyer ma barbe (pleine de terre). Puis je l’ai enterré vivante ».

     

    Le plus étonnant est que tu trouves des personnes qui ne connaissent rien de la religion et n’en retiennent rien si ce n’est ce récit, alors qu’il est nul, inventé et fabriqué de toutes pièces. Parmi ce qui prouve sa fausseté et sa faiblesse :

    → Il n’est pas mentionné dans les livres de la Sunnah, de hadith, de athars ou d’histoires.

    → Son origine est inconnue sauf auprès des ennemis Rawâfidh sans preuves ni arguments.

    → Il est connu que la 1ère femme que Omar épousa fut Zaynab, la sœur de 3othman Ibn Madh3oun et de Qudâmah. Elle enfanta de lui Hafsa, AbdeLlah et AbdeRahmen l’ainé, comme l’a rapporté Ibn Kathîr dans El Bidâyah wan-nihâyah. El Wâquidî, Ibnoul Kelbî et d’autres rapportent que la naissance de Hafsa eut lieu cinq années avant la mission prophétique (el ba3thah), comme cela est mentionné dans El Mustadrak et ailleurs. D’après Omar, رضي الله عنه : « ma femme a mis au monde Hafsa alors que Quraysh construisaient la Ka3bah cinq années avant la mission prophétique ». Hafsa est donc la plus âgé de ses filles. Pourquoi ne l’a-t-il donc pas enterré vivante, elle qui est à l’origine de sa Kounya (surnom) Abou Hafs, vu que c’était la coutume à leur époque ! Et pourquoi aurait-il enterré uniquement celle qui est plus jeune qu’elle ! Pourquoi cet enterrement serait resté sous silence par ses proches alors que chacun d’entre eux fut nommément désigné ! Nous avons eu connaissance, par exemple, des femmes qu’Omar a épousé avant l’Islam, puis après, alors qu’aucune référence qui corrobore ce récit (de l’enterrement de sa fille) n’a été trouvé. (Voir la biographie de la mère des croyants Hafsa رضي الله عنها dans El Isâb de Al hâfidh Ibn Hajar 7/582)

    → Cette pratique n’était pas répandue chez les arabes, et donc ni chez les banî 3âdî et encore moins dans la famille de Omar où vécut Fâtima, sa sœur, et Hafsa l’ainée parmi les filles. 

    → Omar est celui qui rapporta le hadith de Qays Ibn 3âssim lorsque ce dernier interrogea le Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم au sujet du verset (traduction rapprochée) : « lorsque l’on demandera à la fille enterrée vivante pour quelle raison a-t-elle été tué » (Sourate At-Takwîr 81, versets 8-9). Abderrazek rapporte ce hadith d’après Isra’il, d’après Samâk Ibn Harb, d’après An-Nu3mân Ibn Bachir, d’après Omar ibn Khattab : « Ô Messager d’Allah j’ai enterré vivantes certaines de mes filles dans la période antéislamique ». Il lui dit : « affranchit un esclave pour chacune d’entre elle ». Il répondit : « Ô Messager d’ALLAH je possède plutôt des chameaux (mais pas d’esclave). Il lui dit alors : « offre en sacrifice un chameau pour chacune de tes filles enterrées vivantes ».

    → Habou Hâtim a également rapporté ce hadith avec un ajout concernant le nombre de fille que Qays avait enterré, à savoir huit.Comment donc Omar peut-il rapporter des autres au sujet du verset et délaisser ce que lui-même aurait commis ! Si ce récit était vrai il aurait commencé par d’abord rapporter ce que lui aurait commis. Ce récit est donc un mensonge des rawâfidh, et il incombe à chacun de vérifier d’où il prend la science.

    Qu’Allah donne ce que méritent ceux qui injectent leur venin sur les compagnons en général et sur les deux cheikhs (Abou Bakr & Omar) en particulier.

     Copié de lamektaba.over-blog.com & tiré de 3ilm Shar3i

    Omar رضي الله عنه a-t-il enterré sa fille vivante dans la période antéislamique ? -

     

    « Les dattes : le fruit le plus sain sur terre qui peut guérir de nombreuses maladies -la femme peut-elle porter une robe de mariée blanche ? - »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Gyop
    Samedi 26 Novembre à 02:57
    Salam " pendant que les quraichtes construisait la kaaba "? Pouvez vous etre plus clair car la kaaba date de lepoque ou le prophete Abraham la construise
    2
    tidiane
    Samedi 26 Novembre à 09:26
    j'aimerais avoir un livre de reference la où ceux ke tu accuses l'ont dit


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :