• Préparons-nous à accueillir le mois de Ramadan

    Nous accueillons un invité, attendu depuis un an : le mois de Ramadan. Ce mois est l’occasion d’un renouveau dans notre vie, l’occasion d’un nouveau départ, de prendre de nouvelles habitudes, de meilleures habitudes. C’est le mois du jeûne et également le mois du Coran. C’est au cours de ce mois qu’il est descendu.

    À quelques semaines du début du Ramadan, qui devrait commencer mi-juin inshâ’Allah. Voilà quelques conseils :

    Dernière ligne droite pour rattraper les jours manqués

     

    Il arrive que l’on puisse manquer des jours de jeûne, en raison de la maladie, du voyage ou encore des menstrues ou des lochies. Le mieux est évidemment de les rattraper aussi tôt que possible,  en se hâtant d’accomplir de bonnes œuvres, au risque de les oublier !

     

    D’après Abû Salama, `Â’isha (qu’Allah l’agréée) a dit : « Il m’arrivait d’avoir des jours de Ramadan que je ne pouvais rattraper que durant Sha`bân. » (Bukhârî et Muslim)

     

    Sha`bân est le mois qui précède le mois de Ramadan. Il n’est pas trop tard pour le faire et c’est l’occasion de rappeler à son corps l’état de jeûne qu’il va bientôt redécouvrir.

     

    Réfléchir à ses objectifs spirituels

     

    Durant ce mois béni, beaucoup d’entre nous multiplient les bonnes actions pour se rapprocher davantage d’Allah. Certains commencent à fréquenter la mosquée, d’autres vont décider de porter le hijâb, d’autres encore prendront des cours de langue arabe ou de religion. Il y a de plus en plus d’initiatives telles que nourrir des jeuneurs, récolter puis distribuer la Zakât al-Fitr, et bien d’autres.

     

    À vous de voir quels points vous souhaitez travailler en particulier, quelles actions vous souhaitez mener, réfléchissez-y et organisez-vous : le bon comportement, les œuvres surérogatoires, les lectures, les assemblées fraternelles pour Allah. Il y a beaucoup à faire pour optimiser son temps et revivifier sa foi.

     

    Renouer avec le Coran

     

    La relation avec le Coran est particulière pendant le Ramadan. On s’efforce de le lire en entier au moins une fois durant ce mois, on essaye de le lire plus régulièrement et pourquoi pas se donner comme objectif d’apprendre une sourate ? Celle de son choix, selon ses capacités. Une sourate et son explication, une sourate et le contexte de sa révélation. Puis, si on y arrive, encore une autre sourate !

     

    Organiser son temps

     

    Si vous travaillez, avez-vous pensé à poser vos congés pendant ce mois ? Au moins pendant les dix derniers jours. Ainsi vous pourrez vous consacrer davantage aux nombreux actes d’adoration et à la lecture du Coran, surtout lors des dix dernières nuits à la recherche de Laylat al-Qadr.

     

    Si vous ne travaillez pas, pourquoi ne pas établir un planning journalier des actions que vous souhaitez réaliser, de votre lecture quotidienne de Coran. Le planning doit être raisonnable et réaliste.

     

    Et les repas ?

     

    Décider des menus à l’avance, voir les préparer à l’avance ou en faire sur deux jours vous permettra de gagner du temps. Vous n’aurez plus l’impression de passer la moitié de la journée dans la cuisine, ni l’inquiétude de savoir quoi cuisiner pour la rupture du jeûne.

     

    Préparer les enfants pour ce mois

     

    Si vos enfants sont assez grands pour comprendre ce que représente ce mois, voire pour y participer [même seulement quelques jours], préparez un planning de leurs journées, un peu calqué sur le vôtre et en tenant compte de leur capacité. Ils seront heureux d’être considérés comme des « grands ». Organisez des moments de rappels et de discussions avec eux. Soyez à leur écoute et transmettez-leur votre enthousiasme !

     

    Avec de plus jeunes enfants, les activités sont aussi possibles pour leur faire découvrir le mois de Ramadan, par des lectures, des décorations faites maison, des dessins et bien d’autres.

     

    Et pourquoi pas une `umra ?

     

    Saviez-vous qu’une `umra pendant le Ramadan équivaut à un Hajj avec le Prophète (que les prières d’Allah et son salut soient sur lui) ? Il n’y a que des avantages à passer son ramadan, ou une partie, à La Mecque : la récompense de la `umra, le bénéfice du lieu, l’ambiance exceptionnelle et des journées de jeûne plus courtes qu’en France !

     

    Alors préparons-nous à accueillir notre invité !

    http://blog.iiph.fr/preparons-nous-a-accueillir-le-mois-de-ramadan/

     

    Préparons-nous à accueillir le mois de Ramadan

     

    « Allah aime que les effets de Ses bienfaits soient vus sur Son serviteurUne mamie chinoise non musulmane a donné une éducation musulmane à sa petite-fille »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    moustapha.ciss
    Mardi 31 Mai à 18:13
    salam cest la confirmation de tes preches dans la mosquée


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :