• *Qu'est-ce que le hadith Qudsi ? *

    Beaucoup de croyants et même certains étudiants en religion croient lorsque l'on dit :

    "Ceci est un hadith Qudsi" que cela signifie que ce dernier est forcément sahih or cela n'est pas correct.

     

    En effet, combien de hadith Qudsi sont considérés daïf et même carrément forgés (mawdou'), il faut donc les analyser (sanad et autres) de la même manière que les hadiths prophétiques le sont afin de découvrir si un hadith Qudsi est sahih, hassan ou mawdou'.

    Il faut avant tout comprendre les différences existants entre les hadiths Qudsi, les hadiths prophétiques et les versets du saint coran:

    Littéralement le mot hadith signifie "conversation”, "récit”, "propos".

      

    Le hadith Qudsi fait partie de ce que Dieu a révélé à son prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) qui en a formulé l'essence (le sens) avec ses propres mots.

      

    Le hadith prophétique (ou Nabawi) est relié au prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) que ce soit dans le mot à mot et le sens, il rapporte ses mots et ses habitudes ou pratiques (Sunna), il désigne la narration des actes ou des propos du prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui), rapportée par ses compagnons.

      

    Ces actions et ces paroles ont ensuite été compilées dans différents recueils.
    On ne peut donc les appeler hadith Qudsi.

      

    Le coran est une révélation récitée par le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) et constitue un miracle.
     

    Chaque phrase est nommée un "aya" et chaque chapitre une "sourate".
     

    Il est et sera pour toujours conservé et préservé des changements.
     
    La différence entre ces trois pour les savants est qu'il est interdit de toucher le coran en état d'impureté rituelle (Junub) contrairement aux hadiths.
     

    Lire le coran est un acte d'adoration, chaque lettre lue est récompensée par 10 hassanate.
     

    Le coran est touché seulement par les purifiés (petites et grandes ablutions), ses versets sont récités dans la prière, celui qui renie un verset devient mécréant, tout cela contrairement aux hadiths Qudsi et prophétiques.


    Le coran est une révélation de Dieu à son prophète par l'intermédiaire de l'ange Gabriel contrairement aux hadiths Qudsi qui ne le sont pas obligatoirement.

    Malla Ali Al Qari a dit du hadith Qudsi que c'est ce qu'a transmis par le sens le meilleur et le plus intègre des rapporteurs de Dieu(*) tantôt à travers Gabriel,  tantôt par révélation directe, ou par une vision, en laissant au prophète la liberté de le formuler à sa manière.

    (* : Il s’agit du prophète)

    Cela ne signifie pas pour autant que les hadiths nabawi ne soient pas une révélation bien au contraire.

     


    Le Messager d'Allah (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) était inspiré et guidé par Dieu dans chacun de ses mots et de ses actions et Dieu a d'ailleurs dit :

    "1. Par l'étoile à son déclin !

    2. Votre compagnon ne s'est pas égaré et n'a pas été induit en erreur

    3. et il ne prononce rien sous l'effet de la passion;

    4. ce n'est rien d'autre qu'une révélation inspirée."

    (Sourate Al-Najm 53:1-4)

    Et lorsque l’on demanda à ‘A’isha ra comment était le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui), elle répondit :

    “Son caractère s’était le coran”

      

    Ainsi, les hadiths nous montre comment mettre en pratique les principes établis dans le Qur’ān, du plus élémentaire acte d’adoration au plus éminent.
    Par exemple, dans le Saint Coran, Allah a commandé la prière et l’aumône :  (2:43, 2:83, 2:110, 4:77, 24:56, 73:20)

      

    Nous comprenons de cela que nous devons prier et donner l’aumône aux pauvres.
     

    Cependant pour connaître les détails de la prière, son temps, la manière de l'accomplir, pour qui elle est obligatoire, etc., nous devons nous tourner vers les hadiths.
    De même, une description du montant à donner au pauvre, à qui il doit être donné dans les détails etc., tout cela se trouve dans les hadiths.

    Pour résumer les hadiths prophétiques sont nécessaires pour comprendre le Qur’an.
    Pour chaque évènement de sa vie, Allah a révélé dans le cœur du prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) quoi dire et quoi faire.
     

    Le Qur’an et les hadiths dérivent de la révélation et sont des sources indissociables pour comprendre et  appliquer le message divin de l’islam.

     

    « L'âne (histoire)*L'Aumône (Zakat)* »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    2
    MAMADOU SAVADOGO NAA
    Mardi 27 Septembre à 08:09
    Que dieu nous facilite une bonne comprehension et suivi des indications donnees


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :