• *Ramadan : quelques notions à ne pas oublier*

      

    « O LES CROYANTS ! ON VOUS A PRESCRIT LE JEUNE COMME ON L’A PRESCRIT A CEUX D’AVANT VOUS, AINSI ATTEINDREZ-VOUS LA PIETE »


    RAMADAN, TE VOILA !

    Voici un exposé(non exhaustif) des régles du jeune que tout Musulman (homme et femme) se doit de suivre, afin d’éspèré l’agréent Divin.

      

    Quelques notions à ne pas oublier:

    1. le Ramadan est le 9éme mois du calendrier Musulman ;


    2. le jeune de ce mois est le 4éme pilier de l’Islam ;
     

    3. il fut institué en l’an ¹ de l’hégire, au mois de Chaàban ;


    4. c’est lors de ce mois béni que le Coran a été révélé ;

     
    5. lors de ce mois, les portes du Paradis sont ouvertes, celles de l’enfer fermées et les démons enchaînés ;


    6. ce mois porte en son sein, une nuit qui est meilleure que Mille mois :
    Al Qadr (la destinée ou la nuit du destin) ;

     
    7. le début de ce mois est Miséricorde, le milieu Pardon et la fin st Affranchissement de l’enfer ;


    8. lors de ce mois, les Anges demandent à ALLAH de nous Pardonner ;


    9. la récompense du jeûneur est auprés du Très haut ;


    10. la valeur de chaque acte est démultipliée ;


    11. le jeûne est le moyen de purification du corps.

     


    Qui doit jeûner ?

    Tout Musulman pubére (homme et femme), sein de corps et d’ésprit.

     


    Acte obligatoire

    Formuler (en son for intérieur) l’intention de jeûner (pour obéir à ALLAH), soit chaque jour avant salat et Fadr, soit le 1er jour (avant salat et Fadr) pour toute la durée de ce mois.

     


    Actes annulant le jeûne

    1. renier sa foi ;


    2. l’éjaculation volontaire ou rapport sexuel ;


    3. l’arrivée à l’estomac d’un aliment solide ou liquide, par le nez ou la bouche ;


    4. le vomissement provoqué (ou involontaire, si une partie de vomie retourne à l’estomac) ;


    5. l’intention des régles ;


    6. l’intention de rompre le jeûne, même sans manger ou boire.

     


    Actes blâmables (à éviter)

    1. mâcher ou goûter la nourriture sans l’avaler puis la cracher (mâcher du chewing-gum) ;


    2. le baiser volupteux, et tout actes charnel qui provoque l’envie sexuelle ;


    3. se mettre en colère et proférer des insultes ;


    4. l’exaltation, lors des ablutions, dans le rinçage de la bouche et du nez ;


    5. se rincet la bouche sans nécissiter en dehors des ablutions ;


    6. cracher avec exagération ; d’autant plus que la salive, même abondance, n’annule pas la jeûne ;


    7. bavardage futile et propos grossiers ;


    8. passer ses journées à dormir pour « tuer » le temps.

     


    Actes sans incidence sur le jeûne

    1. manger ou boire par oubli ou erreur :


    2. l’utilisation de tout médicament qui n’atteint pa l’estomac (passant par le nez, la bouche ou l’œsophage) et ne soit pas nutritif ;


    3. brossage des dents ou utilisation du « sivaite », en évitant d’avaler des débris ;


    4. le vomissement dont rien ne retourne à l’estomac ;
     

    5. avaler involontairement des puossiéres, fumées ;


    6. se rafraichir le visage, prendre une douche, se parfumer ;


    7. se trouver le matin en état de « djanaba ».

     


    Sont dispensés de jeûner

    1. les enfants non pubéres..


    2. La femme enceinte* et celle qui allaite* son bébé.


    3. le malade


    4. le voyageur


    5. la femme indisposée ou en période post-natale.


    6. les personnes âgées° qui ne supportent plus le jeûne.

    (*) : sauf si il est possible de le supporter.
    (°) : pour les malades chroniques et les vieillards ne pouvant plus jeûner, ils doivent compenser par l’équivalent d’un repas par jour au profit des nécessiteux.

     


    Expiration d’un (seul) jour de jeûne « casser » en période de Ramadan

    Volontairement : affranchir 1 esclave ou jeûner 60 jours consécutifs ou nourrir 60 pauvres.

    Involontaire : pour certains savants, il faut re-jeûner ce jour ; pour d’autre non (il convient toutefois de cesser de boire de manger , lors de la constatation de ce fait et de poursuivre son jeûne normalement).

    « *Biographie d'Omar Ibn Al-Khattab**L'Arrivée du Mois de Ramadan* »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    inconnita
    Mardi 23 Juin 2015 à 11:42

    selem alikoum à tous je voulais savoir comment faire si je ne peux pas le faire dans le sens où mes parents sont complètement contre, je pratique la religion en cachette et le ramadan bien que ce soit l'un des pilliers de l'islam me voit impossible à faire voir très très très difficile, car je vis avec mes parents et les cotoie en permanence.

     

    comment faire? j'ai seulement des réponses floues.

    je fais à coté de ca de bonnes actions et essais de bien me comporter comme ci je jeunais.

    merci de vos réponse

    2
    tiba biba
    Mardi 23 Juin 2015 à 12:05
    Salam wa3laykoum je sais que c'est plus facile à dire que faire mais je pense que tu devrais leur en parler et dire que tu désires jeûner mais ne va pas les choquer en leur disant que tu es devenue musulmane, et pour tes prières tu te caches? Excuse moi si Jte pose ces questions mais c'est pour te donner une réponse et pour t'aider. C'est pas facile pour les reconvertis de pratiquer surtout dans des familles catholiques ou Athées. Allah i 3awnek ma soeur fais des invocations à rabbi soubhanou pour te faciliter le jeûne et inshaAllah tu verras des résultats. Salam wa3laykoum
    3
    inconnita
    Mercredi 24 Juin 2015 à 09:19

    oui je me cache pour prier , mes parents sont très dur sur ce sujet c'est une grande barrière et je suis incapable de la franchir .....



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :