• RDV gynécolologique et jeûne... -

    Question :

     Si une femme voit un gynécologue et se fait examiner durant le moment du jeûne, cela annule-il son jeûne?

     Réponse :

     S'il n'y a rien qui est considéré comme de la nourriture ou de la boisson qui ne rentre dans l'estomac, alors ce genre d'examen n'annule pas le jeûne.

    Cheikh AbdouLlah Al-Ghoudayân (1)


     Fatwa numéro ( 9881 )

     
    Q: Quand une femme introduit son doigt dans ses parties intimes pour les laver ou pour mettre une pommade curative, ou un autre médicament ou suite à un examen gynécologique, quand le médecin introduit sa main, ou l'outil d'osculation, est-ce que cela implique le bain rituel [Al-Ghousl] de la femme ? Et, quand cela a lieu durant une journée de Ramadan, doit-elle rompre son jeûne et rattraper plus tard ?
     
     
    R : Si le cas est tel que vous l'avez indiqué, cela n'implique pas de faire le bain rituel, ni rompt le jeûne.
    Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.
     
    ( Numéro de la partie: 10, Numéro de la page: 174)
     
    Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')
     
     
    Membre Vice-président du Comité Président
    `Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Ar-Razâq `Affifî `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz
     
    Source : www.alifta.net
    (1) http://www.3ilmchar3i.net/article-se-faire-examiner-par-une-gyneco-pendant-ramadan-video-108849076.html
     

    RDV gynécolologique et jeûne...

     
    « Se précipiter à la mosquée quand on est en retard pour la prière -Les ingrédients du bonheur - »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    maylma
    Jeudi 25 Juin 2015 à 20:41
    Subhane Allah c'est justement la question que je me posais hier même
    Baraka Allah ofik pour votre sujet
    Salam aleikoum
    2
    Hdz
    Samedi 27 Juin 2015 à 04:14
    Si à la suite d'un examen gynécologique (frottis) il y a des saignements durant quelques jours
    Est ce considéré comme des menstrues ?
    Est ce que la femme doit continuer de jeûner et / ou rattraper ses jours de jeune ?
    Barak Allahoufikoum
    3
    coumba
    Samedi 27 Juin 2015 à 04:57
    as salem aleykoum,moi aussi je me suis poser cette question y'a pas longtemp et al'hamdoulilla vous avez repondu baraka allahou fik
    4
    massira
    Samedi 27 Juin 2015 à 09:05
    Allah o a3lem le sang qui n'est pas des règles n'annule pas le jeune, faites votre lavage et ablutions et mettez une protection et priez,, si c est vos règles et dure une période habituelle, cependant le jeune est annuler. Wallah o a3lem
    5
    isfa
    Samedi 27 Juin 2015 à 16:46

    Salam Alakoum


    Et si on le gynécologue est un homme(pas le choix), est ce que ça annule le jeune ?

    6
    Coumbiss
    Samedi 27 Juin 2015 à 21:38
    Merci
    7
    Mili
    Samedi 4 Juillet 2015 à 11:39
    Merci je me posais la question.
    8
    isfa
    Samedi 4 Juillet 2015 à 19:54

    salam, je repose ma question car je n'ai pas eu de réponse... Et si le gynécologue est un homme(pas le choix), est ce que ça annule le jeune ? 

    9
    sonia
    Jeudi 10 Septembre 2015 à 11:01

    Salem aleykom,


    Je réponds à ISFA (tard mais peux être que ça servira quand même)


    la fatwa ne précise pas que le médecin soit un homme ou une femme donc elle s'applique que soit un homme ou une femme, ce qui voudrait que votre jeûne n'est pas rompu. Mais peux-être que le rattraper par précaution serait plus sûr. Ceci est mon avis, allahou a3lem.


    Néanmoins, il est préférable de voir une femme : "Dans l’un de ses rapports, l’Assemblée de jurisprudence islamique déclara ce qui suit : « En principe, s’il y a une femme musulmane médecin spécialiste, alors il est obligatoire que ce soit elle qui ausculte la femme qui est malade. S’il n’y en a pas alors c’est une femme médecin non musulmane digne de confiance qui doit s’occuper de cela. S’il n’y en a pas alors c’est un homme médecin musulman qui s’occupe de cela et s’il n’y en a toujours pas, alors il est possible qu’un médecin homme non musulman prenne sa place en ne regardant du corps de la femme que ce qui est nécessaire pour le diagnostic de la maladie et son traitement. Il ne doit pas faire plus que cela et il doit baisser les yeux autant qu’il le peut et cela doit se faire en présence d’un Mahram, de son mari ou d’une femme de confiance, pour éviter que cette femme se retrouve en tête-à-tête avec lui »"


    Allahou a3lem


     



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :