• Salle de prière de Pargny-sur-Saulx incendiée: la communauté musulmane sous le choc

    Un incendie s’est déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi dans une salle de prière musulmane, à Pargny-sur-Saulx, une commune de 2 000 habitants de l’arrondissement de Vitry-le-François, dans la Marne. Des enquêteurs parisiens sont sur place.

     

    Le Parquet de Châlons a ouvert une enquête sur l’incendie qui a ravagé une salle de prière musulmane à Pargny-sur-Saulx, dans la nuit de jeudi à vendredi. L’enquête a été confiée à la section de recherche de Reims. Dans la journée, les spécialistes en incendie de l’institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale de Rosny-sous-bois sont arrivés sur place.

     

     

     

     

     

    
L’incendie de la salle de prière s’est déclaré vers 23h30

    Photo : internaute/Melody

    L’incendie de la salle de prière s’est déclaré vers 23h30

    
L’incendie de la salle de prière s’est déclaré vers 23h30

    Photo : internaute/Melody

    L’incendie de la salle de prière s’est déclaré vers 23h30

    En ce vendredi après-midi, une vingtaine de gendarmes étaient sur place. Aucune hypothèse n’est écartée.

     

    D’après nos informations, la sœur du terroriste présumé Sid Ahmed Glam – domiciliée à Saint-Dizier – fréquentait cette salle de prière où elle donnait des curs d’arabe. Il y a pour l’instant bien trop peu d’éléments pour faire un lien direct entre ces deux affaires.

     

    Les fidèles avaient quitté les lieux depuis environ une demi-heure, quand les pompiers ont été alertés, à 23 h 26. Seize soldats du feu de Sermaize-les-Bains, Vitry-le-François et Vanault-les-Dames ont été mobilisés, certains sont encore sur place pour éliminer les foyers résiduels.

     

    Le bâtiment concerné est une maison de plain-pied d’environ 70 m 2 , réaménagée depuis un peu moins d’un an en salle de prière par l’association culturelle des musulmans de Pargny, qui compte une vingtaine de membres.

     

    La gendarmerie va ouvrir une enquête. Présent sur place, le général Bruno Jockers, commandant de région de la gendarmerie, a assuré que tous les moyens nécessaires seraient mis en œuvre pour déterminer l’origine de l’incendie.

     

    Aucune hypothèse n’est écartée. L’identification criminelle, présente dès cette nuit a pu se mettre au travail dès l’incendie complètement éteint.

     

    L’incendie n’a pas touché d’autre bâtiment.

    source / http://www.lunion.com/449505/article/2015-04-24/une-salle-de-priere-musulmane-en-flammes-a-pargny-sur-saulx

    « Le clou de girofleVal d'Oise: les recherches s'intensifient pour retrouver Marcus, deux ans, disparu vendredi »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :