• *Sobh et Fajr! Mise au point*

    Chers frères et soeurs, il semble que c'est la confusion totale... 

    Je me permets d'apporter un humble éclaircissement, in châ Allâh, afin que ce sujet soit assimilé une bonne fois pour toute: 

     

     

    * En arabe, "çoubh" veut dire "aurore, matin, matinée". 

    Ce terme est écrit en français sous la forme "Soubh", ou "Sobh". 

     

    * Tandis que "fadjr" veut dire "aube, aurore, point du jour". 

    Ce terme est écrit en français sous la forme "Fajr", ou "Fadjr". 

     

    Ces 2 termes arabes ("çoubh" et "fadjr") désignent le même moment de la journée: le début du jour, c'est-à-dire le moment où le ciel commence à blanchir à l'Est, c'est-à-dire les premières lueurs de l'aurore. 

     

     

     

    - La prière du matin (Soubh ou Sobh), appelée aussi la prière de l'aube (Fadjr ou Fajr), est une des 5 prières obligatoires, la première de la journée. 

    Elle est composée de 2 unités de prière (2 "rak'âtes" = "rak'atayne"), et la récitation (en position debout) se fait à voix haute. 

     

     

    Pour être plus précise, il n’y a absolument AUCUNE différence entre la prière du FAJR et la prière du SOBH. Ce sont 2 noms qui désignent la première prière obligatoire de la journée. 

     

    Sur les calendriers des horaires de prières, le terme le plus souvent utilisé pour désigner la première prière de la journée est "Fajr". 

     

     

    - Avant d’accomplir la première prière obligatoire (le Fajr, appelée aussi le Sobh), une autre prière est instituée, très recommandée par le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam), mais non obligatoire. Elle s'accomplit entre le premier appel à la prière ("adhân") et le deuxième appel à la prière ("iqâmah"). 

    La récitation (en position debout) se fait à voix basse, et non à voix haute. 

     

     

    Cette prière est appelée: 

     

    * "Sounnatouç-çoubh" (les 2 unités de prière surérogatoires -volontaires-, "Sounnah" -que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) avait l'habitude de faire- , qui préçèdent la prière du Fajr/Sobh), 

     

    * ou "Sounnatoul fadjr" (les 2 unités de prière surérogatoires -volontaires- , "Sounnah" -que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) avait l'habitude de faire- , qui préçèdent la prière du Fajr/Sobh), 

     

    * ou encore "Raghîbatoul fadjr" (les 2 unités de prière encouragées -par le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam)- , très recommandées, qui préçèdent la prière du Fajr/Sobh.) 

     

     

    Ces 3 noms désignent la même prière surérogatoire, très recommandée, qu'on accomplit avant la prière obligatoire du matin (Fajr/Sobh), entre les 2 appels à la prière. 

     

     

    "Sounnate Al Fajr" est donc une prière très recommandée (mais non obligatoire), au même titre que la prière du Witr (prière impaire, accomplie après la prière du 'Ichâ, et qui clôture les prières de la journée. 

     

    Note: 

     

    (D'ailleurs, il est rapporté que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) ne délaissait jamais ces 2 prières ("Sounnatoul Fajr", et "Witr"), ni en état de résidence, ni en période de voyage.) 

     

    Donc, celui qui accomplit les 2 unités de prière qui préçèdent la prière obligatoire du Fajr/Sobh, sera énormément récompensé, tandis que celui qui ne les accomplit pas n'aura pas commis de péché, et ne sera donc pas sanctionné. 

     

    Les traducteurs d'ouvrages islamiques, de l’arabe au français commettent cette erreur de nommer "Fajr" la prière surérogatoire, et "Sobh" la prière obligatoire (ou l'inverse parfois). 

     

    Par ailleurs, il est possible aussi que, selon les régions, les gens désignent la prière obligatoire du Fajr/Sobh par le terme "Sobh", et désignent la prière surérogatoire ("sounnatoul fadjr/soubh), qui la préçède, par le terme "Fajr" (ou l'inverse parfois). 

     

     

     

     

    Pour terminer, récapitulons, in châ Allâh: 

     

    Selon les savants musulmans: 

     

    - le Fajr et le Sobh sont 2 noms qui désignent une seule et même prière: la prière obligatoire du matin, dont l'heure d'accomplissement débute à l'aube, et se termine au lever du soleil ("Chouroûq"). 

    Peut importe le terme que l'on utilise, car les 2 désignent la même prière. 

    Elle est composée de 2 unités de prière, et la récitation (du Coran, en position debout) se fait à voix haute. 

     

     

     

    - Entre le premier appel à la prière ("adhân"), et le deuxième appel ("iqâmah"), il est institué d'accomplir 2 unités de prière légères, qui ont un caractère très recommandé, mais non obligatoire. Il est cependant dommage de ne pas les accomplir sans raison valable. 

    La récitation se fait à voix basse. 

    Cette prière est appelée différemment selon les région (et/ou les écoles juridiques): 

     

    * "Sounnatouç-çoubh" (Sounnate al Sobh) 

    * "Sounnatoul fadjr" (Sounnate al Fajr) 

    * "Raghîbatoul fadjr" (les 2 unités de prière encouragées qui préçèdent le Fajr/Sobh) 

     

    Peut importe le terme que l'on utilise, car les 3 termes désignent la même prière surérogatoire (volontaire, non-obligatoire). 

     

     

    Wallâhou A'lam. 

     

    Sobh et Fajr! Mise au point

    « *Lorsque ton mari fait preuve de faiblesse et d'indifférence***L'interdiction de féliciter les mécréants pour Noël** »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It