• Tu desires etre sauvé mais...*

    {En effet, vous avez dans le Messager d’Allâh un excellent modèle (à suivre) pour quiconque espère en Allâh et au Jour Dernier et invoque Allâh fréquemment}

    (traduction relative et approchée sourate 33,verset 21).

     

     

    Donc si nous voulons vraiment que La Loi d’Allâh 3Azza wa Jall soit établie sur la Terre, doit-on commencer par combattre les gouverneurs sachant que l’on n’en a pas la possibilité ? Ou bien ne faudrait-il pas plutôt obligatoirement commencer par là où a commencé le Prophète alayhi s-sallatou wa sallam ?

     

     

    La réponse est bien évidemment :

     

    {en effet, Vous avez dans le Messager d’Allâh un excellent modèle (à suivre)…}.

     

     

    Par quoi a commencé le Prophète sallã Allâhou alayhi wa sallam ?

     

     

    Nous savons qu’il a commencé par l’appel à l’Islâm (ad da3wa) : il a commencé avec ceux qu’ils sentaient prêts à recevoir la Vérité. Puis, après cela, les gens ont commencé à répondre à l’Appel petit à petit -comme cela est connu dans l’histoire de la Prophétie- puis vinrent ensuite la persécution et la difficulté qui ont atteint ces musulmans à Mekka. Puis vint l’ordre d’émigrer une première fois, puis une deuxième…. Jusqu’à ce qu’Allâh 3Azza wa Jall affermisse l’Islâm à Médine.

     

     

    Et c’est à ce moment-là que commencèrent les affrontements et les combats entre les Musulmans et les mécréants d’une part, et les Musulmans et les Juifs d’autre part. On doit donc commencer par l’enseignement, comme l’a commencé notre Prophète alayhi s-sallatou wa s-sallam… 

    sauf qu’aujourd’hui se contenter de l’enseignement de l’Islâm ne suffit pas, pourquoi ?

     

    Car ont été introduites dans les enseignements islamiques des choses qui n’en font pas partie, des choses totalement étrangères à l’Islâm et qui mettent en danger l’Islâm authentique et pervertissent les fruits que l’Islâm authentique permettait de récolter.

     

     

    C’est pour cela qu’il est obligatoire aux prédicateurs de l’Islâm de commencer par « la purification », purifier l’Islâm de tout ce qui y fût introduit, toutes ces choses qui pervertissent l’Islâm. Non seulement dans ses branches, le comportement mais également dans le dogme.

     

     

    Puis après « la purification » vient « l’éducation » : c'est-à-dire éduquer dans le même temps les jeunes musulmans qui débutent dans cet Islâm clarifié (épuré).

     

     

    Et aujourd’hui, si nous étudions les mouvements islamiques présents de nos jours et depuis presqu’un siècle, nous constaterons que la plupart d’entre eux n’ont pas apporté le moindre bénéfice…malgré leurs cris et tapages par lesquels ils expriment une volonté d’obtenir une nation islamique. Ils ont même peut être répandu le sang d’un grand nombre d’innocents sans que cela ne serve à quoi que ce soit. Et nous ne cessons d’entendre de leur part des propos reflétant des croyances qui sont en contradiction avec le Livre et la sunna et ils veulent fonder un état islamique.

     

     

    On trouve même une parole provenant de ces prédicateurs - et j’attends de ses partisans, de ceux qui le suivent, qu’ils s’y accrochent (à cette parole- NdT) et la mettent en pratique -, et cette parole est : « Construisez la nation islamique dans vos cœurs, elle se réalisera sur votre sol ».

     

     

     

    Car si le Musulman corrige sa Croyance en puisant dans le Livre et de la sunna, son adoration s’en trouvera sans aucun doute améliorée, ainsi que son caractère, sa moralité et tout ce qui s’en suit.

    Mais, cette belle parole n’est pas appliquée par ces gens-là et ils continuent à hurler qu’ils veulent établir une nation musulmane…

     

     

    De ce fait, le poète avait raison à leur sujet lorsqu’il a dit :

     

     

     

    « Tu désires être sauvé mais tu ne prends pas le bon chemin pour cela.

    Le navire ne peut en aucun cas naviguer sur la terre ».

     

    (Fin des paroles du shaykh Mouhammed Nâsir Ad-dîn Al Albâny rahimahoullah)

    « « L’ouïe, la vue et le cœur, sur tout cela, en vérité, on sera interrogé »*Il voulait la draguer mais ne savait que c'était... * »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :