• *Une jeune soeur voilée à la gare*

    Une fille musulmane, voilée, respectant les prescriptions islamiques s'est rendue à une fête de l'une de ses amies et a passé chez elle la plus grande partie de la nuit et elle ne s'est pas rendue compte jusqu'aux douze coups de minuit.

     

    Sa maison se trouve loin du lieu où elle se trouve, comment feras-t-elle pour rentrer chez elle en ce temps si tard ?

     

     

    On lui a conseillé de prendre le bus même si le train est plus rapide, car à Londres, pays du brouillard, et notamment dans les gares, les criminels sont nombreux la nuit.

    Elle s'est calmée et s'est rassurée en se disant qu'il n'y aurait pas de danger. Elle a décidé alors de prendre le train pour arriver rapidement chez elle.

     

     

    Une fois descendue dans la gare (et vous savez que la plupart des temps, les gares en Europe sont souterraines), des images de meurtres, qui se passent surtout après minuit, vus ou lus dans les actualités commencent à défiler devant elle. Dans la salle d'attente de la gare, c'était le vide, sauf un homme se tenait là à attendre !! Au début, la fille a eu peur, elle ressentit une appréhension de la présence de cet homme étrange.

     

     

    Reprenant ses forces, se retournant vers Dieu, elle commence à répéter des versets coraniques. Le train arrive, elle se leva et se dirigea vers le train tout en continuant à lire des versets coraniques. L'homme la suivit. Elle monta dans le train et regagna sa maison.

     

     

    Le lendemain matin, elle apprit la nouvelle par le journal : une fille est morte dans la même gare cinq minutes suivant son départ et le criminel a été arrêté. Elle s'est dirigée alors vers le poste de police et a annoncé aux policiers qu'elle était dans la même gare 5 minutes avant le meurtre.

    On lui a demandé de reconnaître le criminel.

    Elle l'a reconnu en étant l'homme de la gare.

     

     

    Alors la fille, après avoir convaincu les policiers, a demandé à cet homme :


    - Tu te rappelles de moi ?
    - Je te connais ? lui demande-il
    - C'était moi la fille dans la gare, la veille..
    - Oui, je me rappelle maintenant.
    - Pourquoi tu ne m'as pas tué à la place de l'autre ? lui demande la fille
    - Comment aurai-je pu te tuer ? Et si je t'avais tuée, que feraient de moi les deux grands hommes qui étaient derrière toi ?

     

    **Une jeune soeur voilée à la gare**

     

    « *L'Ange de la Mort*"La Priere de Nuit" »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It